Histoire de vigne

Vers l’An 1400, on produit du vin dans la Châtellenie de Montmerle. La légèreté du sol et l’exposition de la côtière au sud-ouest ont permis très tôt la culture de la vigne. Au siècle dernier, les Montmerlois étaient viticulteurs pendant la belle saison et fabricants de chaises l’hiver. Les plants étaient alors de vieux cépages français, notamment le « Tabot » créé par un moine des Minimes.

 

Le Phylloxéra bouleverse toutes les plantations vers 1900. Une partie du vignoble est replantée en cépages français sur plants américains. Les vignerons montmerlois ayant acquis une grande dextérité dans le greffage, participent alors à des saisons de greffe en Algérie. En quantité, la production est importante.

 

 

En 1934, plus de 12000 hectolitres sont récoltés à Montmerle. Il y a alors une cinquantaine de pressoirs en activité, dont deux pressoirs ambulants pour les petits producteurs. Après la seconde guerre mondiale, la production s’essouffle et la plupart des vignobles disparaissent vers 1955 – 1956.

Sur la commune les dernières vignes ont été arrachées il y a quelques années.

Plantation de la vigne en 2004

Le 21 Mai 2004, la vigne des Minimes a été plantée sur la section. A - C876 – 6 A23 au pied de la Tour. 634 pieds de vigne en cépage Gamay noir à jus blanc sont désormais en production.

 

Rejoindre l'association ?

Parrainer un cep de vigne ?

Devenir Chevalier des Minimes ?

> accès à notre formulaire

Notre Gazette

Avez-vous lu le dernier numéro de notre gazette ?

Vous aimez ce site, partagez le !